Date : 29/10/2014

Ayant décidé de vous mettre à votre compte en créant une entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée, vous cherchez à bénéficier des meilleures conditions pour commencer votre activité. Ceci vous conduit à rechercher les prestataires de services qui vous offriront le meilleur rapport qualité-prix. Parmi ces prestataires, votre banquier tiendra une place importante. Il faut par conséquent rencontrer plusieurs banquiers en faisant en sorte qu'ils soient bien disposés à votre égard et choisir celui qui vous fera l'offre la plus compétitive. Sachez en premier lieu que vous devez présenter à chaque banquier un dossier qui lui démontrera que votre projet a été préparé avec rigueur et qu'il repose sur des bases solides. En conséquence, il faut élaborer un business plan comportant des prévisions s'appuyant sur une étude de marché approfondie et ayant été préalablement présenté à un expert-comptable qui estime que votre projet est tout à fait viable. Les banquiers seront très sensibles au fait que vous ayez parlé de votre projet avec un expert-comptable. En effet, ceci prouvera que vous avez le souci d'évaluer vos chances de succès et que vous ne voulez pas vous lancer sans réfléchir dans une entreprise hasardeuse. En outre, vous avez intérêt à recourir aux offres d'accompagnement proposées par la chambre de commerce ou par les autorités locales de votre commune. En effet, ceci vous permettra de bénéficier de conseils avisés, ce qui accroîtra sensiblement la viabilité de votre entreprise. Les banquiers verront cela d'un très bon œil. Après avoir élaboré votre business plan et pris les dispositions nécessaires pour assurer le succès de votre projet, il faut recenser vos besoins de financement en tenant compte des fonds propres que vous pouvez trouver et de vos futurs besoins en fonds de roulement. Sachez que les banques peuvent accepter d'octroyer des crédits à moyen terme pour financer vos immobilisations, mais qu'elles pensent souvent que les stocks doivent être financés par des capitaux propres. Il faut ensuite prévoir vos futurs besoins de trésorerie en prenant en compte la durée des crédits que vos futurs fournisseurs seront prêts à vous accorder et ceux que vous devrez accorder à vos clients. Enfin, il faudra faire un appel d'offres auprès des banques en indiquant à chacune d'elles le montant des crédits à court et moyen terme qui vous seront nécessaires. Ensuite, il vous appartiendra de bien comparer les offres en tenant compte non seulement des taux d'intérêt qui vous seront demandés pour les crédits, mais aussi des frais à prévoir pour les autres services tels que la tenue du compte, la carte bancaire professionnelle et les assurances garantissant vos moyens de paiement. Choisissez la banque qui répondra le mieux à vos besoins moyennant le coût global annuel le plus bas.